Matériel

La fabrication de la bière nécessite du matériel bien spécifique, certains articles sont trouvables dans la grande distribution, pour d'autres il faudra chercher dans des magasins spécialisés (voir rubrique liens) ou encore les fabriquer (voir rubrique en pratique section matériel et bricolage).
Voici un aperçu du matériel nécessaire à la fabrication de la bière :

Le kit à bière ou les ingrédients de la recette

kitkit2Le malt (en poudre ou en grains), le houblon, les épices, les adjuvants et la levure ou bien partir d'un kit recette. Il existe 3 types de kits à bière différents qui permettent d'obtenir entre 9 et 20L de bière à chaque cuvée :


- les kits houblonnés
- les kits d'extrait de malt
- les kits tout grains

La cuve de fermentation

fermenteurcuve fermentationD'une capacité variable, elle est idéale et économique. Préférer un grand modèle afin de pouvoir faire fermenter des brassins plus importants. En matière plastique (PP5: polypropylène), elle est facile à nettoyer et à fermer, le barboteur ou le transvaseur anti lie se fixent sur le dessus, par le trou dans le couvercle. Certaines cuves sont équipées d'un robinet ce qui facilite grandement le soutirage. Prévoir au minimum 2 fermenteurs pour faciliter les transferts de cuves, au moins 3 si vous souhaitez avoir deux brassins en fermentation (un brassin occupe une cuve pendant 1 mois environ).

Barboteur

barboteurElément très important de la cuve de fermentation, c'est lui qui permet à la bière de laisser échapper son gaz carbonique lors de la fermentation. Il permet également d'empêcher des agents extérieurs (bactéries, insectes) de pénétrer dans la cuve de fermentation lors du processus fragile de fermentation. Il faut ajouter une petite quantité d'eau ou d'alcool dans le barboteur afin que seul le gaz carbonique puisse s'échapper et que l'air extérieur ne rentre pas. C'est par le barboteur que l'on entend les « glouglou » (échappements de gaz carbonique) indicateurs du bon avancement de la fermentation, si la cuve est bien étanche.

Transvaseur anti-lie (pompe)

transvaseurIl permet de pomper la bière, par le haut de la cuve, lorsque la fermentation est finie, sans prélever les levures mortes qui forment un dépôt au fond du fermenteur (lie). Utilise le principe du siphon pour aspirer la bière dans le tuyau. Certaines cuves sont équipées d'un robinet permettant l'extraction de la bière, dans ce cas l'utilisation du transvaseur n'est pas vraiment nécessaire. Ne pas oublier de désinfecter cet instrument avant la manipulation du moût ou de la bière.


Produit nettoyant et désinfectant

chemiproCe produit est indispensable à la désinfection du matériel avant le contact avec le moût refroidi et la bière en fermentation. Il est généralement à diluer dans de l'eau puis il faut tremper le matériel quelques minutes dans cette solution. La version de ce produit la plus courament utilisée en France est le produit "Chemipro" elle est à base d'oxygène actif (Chemipro OXI), ne nécessite pas de rinçage et n'a pas d'odeur. On trouve également le produit liquide Star San.

On peut également utiliser de la Javel, de l'acide, de la soude ou du vinaigre blanc. Bien se renseigner sur l'utilisation de ces produits car tous ne sont pas compatibles et sans effets et dommages sur le matériel et ceux qui les utilisent..


Thermomètre

thermometreUn thermomètre est nécessaire afin de contrôler la température au cours des processus d'empâtage et de brassage pour respecter certains paliers de température. Il permet de mesurer la température du moût afin d'ajouter la levure lorsqu'il est suffisamment refroidi.






Casserole ou marmite de brassage

casseroleLa casserole de brassage est l'outil clé pour réaliser le brassage et la cuisson du moût. Sa taille dépend du volume du brassin, il vaut mieux choisir un modèle de taille importante et en inox, pour éviter les débordements lors de l'ébullition et permettre de réaliser des cuvées plus importantes par la suite. Attention selon le volume de la casserole de brassage et la quantité de moût, il faudra une méthode de chauffe plus ou moins puissante. Sur la photo il s'agit d'une casserole de 33L, idéale pour faire 20-25L de bière.

Serpentin refroidisseur en cuivre

serpentinIl existe plusieurs techniques de refroidissement du moût (naturelle, serpentin refroidisseur, échangeur à plaques). Il est très important de refroidir le moût le plus vite possible en raison des infections. Avant d'utiliser le refroidisseur, il vaut mieux le plonger 10 minutes dans le moût bouillant pour le stériliser.
Le refroidissement naturel peut être long et périlleux pour le moût alors exposé à un risque accru d'infection tant qu'il n'est pas fermenté. Si vous choisissez cette méthode transférez le moût chaud dans le fermenteur puis fermez le de façon hermétique. Le placer au frais et bien sûr ensemencer le plus rapidement possible une fois suffisament refroidit.

serpentin2 Pour refroidir : le serpentin doit être immergé dans le moût chaud, brancher une extrémité du tuyau au robinet d'eau froide. L'autre tuyau se place dans un grand seau ou dans l'évier. Ouvrir le robinet, l'eau circule dans le serpentin et refroidit le moût par échange thermique. Contrôler la température du moût, pour atteindre une température entre 25°C et 30°C. Agitez légèrement le moût afin d'uniformiser la température. Une fois le moût refroidi, retirer le serpentin refroidisseur et le nettoyer à l'eau puis le sécher rapidement pour éviter l'oxydation du cuivre.

Le guide de fabrication de ce serpentin en cuivre est disponible sur cette page.

Moulin à malt

moulinUn moulin à malt est un outil indispensable et le plus adapté pour concasser le malt lors d'un brassage tout grain. Il est possible de réaliser cette étape à l'aide d'un moulin à café manuel le cas échéant si vous avez plusieurs heures à perdre. Le concassage consiste à écraser les grains de malt dans un concasseur à plusieurs cylindres striés ou un moulin à malt afin de les réduire en farine grossière. La difficulté est de trouver un bon compromis de réglage de la finesse de la mouture, il ne faut pas qu'elle soit trop épaisse car les enzymes pourraient ne pas bien se développer. Mais il ne faut pas qu'elle soit trop fine car elle risque de boucher le filtre lors de la filtration post empâtage.

Cuve filtre

C'est un élément clé du brassage tout grain. Il existe plusieurs méthodes de filtration de la maïsche dont le fond ou sac filtrant, manifold en cuivre et le filtre tresse inox. Les drêches vont se décanter et former un « gâteau » au fond de la cuve filtre, véritable filtre naturel capable de retenir les plus petites particules de farine.

Filtre tresse inox

tresseLe liquide va passer à travers les filaments de la tresse inox, placée au fond de la cuve, qui va filtrer les particules solides. Si le malt concassé est trop fin, le filtrage sera long et difficile et la tresse risque de s'obstruer. A l'aide de ce filtre on obtient un moût clair et limpide. Le guide de fabrication de ce filtre tresse inox est disponible sur cette page.

Filtre manifold cuivre

manifold Ce filtre manifold (drain) en cuivre en forme de grille est fait pour tenir dans un seau de fermentation de 30L. Il est entièrement démontable si besoin pour nettoyage. L'efficacité est bien meilleure que la tresse en inox car la surface de contact avec les drêches est plus importante mais aussi parce que les tubes ne sont pas écrasés par le poids du grain. Il est un peu plus long et cher à réaliser que le filtre tresse, mais au final plus rentable car on utilise moins de grain. Le guide de fabrication de ce filtre manifold en cuivre est disponible sur cette page.


Selon la technique de rinçage choisie comme le fly sparge, il sera peut ètre nécessaire de fabriquer une douchette de rinçage des drêches.

Densimètre

densimetreLe densimètre est un outil indispensable pour le brasseur amateur. Il permet de mesurer la densité d'un liquide par rapport à celle de l'eau qui est la référence. Il permet ainsi de contrôler la concentration du moût et l'avancement de la fermentation. Le moût avant fermentation aura une densité (OG: Original Gravity : densité initiale) plus grande qu'en fin de fermentation (FG: Final Gravity : densité finale). Utilisation du densimètre

Le densimètre va flotter à la surface du liquide, il comporte une graduation qui indique en fonction de l'enfoncement de celui-ci la densité du moût présent dans l'éprouvette.

Eprouvette

eprouvetteL'éprouvette sert pour prélever un échantillon de moût puis pour plonger le densimètre dedans afin de procéder à la mesure de la densité du moût. La lecture du densimètre se fait à la surface du liquide. Plus la densité est forte, plus le densimètre flotte. La température du moût est un facteur important, il est conseillé de prendre ses mesures de densité à la même température. La température idéale est de 20°C.




Capsuleuse et capsules

capsuleuseCet outil est indispensable afin d'embouteiller la bière dans des bouteilles non équipées d'un bouchon mécanique. Il existe 2 diamètres de capsules :
-26 mm : format le plus courant pour les bouteilles de bières de contenance 25/33/50cl
- 29 mm : format des bouteilles de champagne et bouteilles de bières 75cl.




Bouteilles vides

bouteillesPrévoir un stock de bouteilles propres et sèches suffisamment important pour embouteiller la cuvée de bière. Il existe deux types de bouteilles intéressants, les bouteilles standard à capsuler en diamètre 26mm (bouteilles 33cL, 50cL et certaines 75cL) ou 29mm (grandes bouteilles type champenoises, vins pétillants, grandes bouteilles de bière) et les bouteilles équipées d'un bouchon mécanique. Ces dernières sont très pratiques car elles ne nécessitent aucun capsulage et sont facilement refermables.


Le reste de l'outillage est basique, il se compose de cuillère, fourquet, spatule, balance, tuyau, passoire. Une fois que tout le matériel est rassemblé, le brassage peut commencer.


Le site a besoin de vous pour survivre sans publicité ! Pour soutenir Univers Bière cliquer sur le billet ci-dessous. Merci !

  facebook  picasa  biere  money