Lexique


beer 260 définitions dans le lexique.


beer Chercher une définition :


beer Chercher par première lettre : A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z #

Afficher toutes les définitions



Bactérie
C’est un organisme vivant unicellulaire qui vit un peu partout sur terre et permet bien des choses essentielles. Mais c'est la hantise du brasseur car c'est souvent synonyme d'infections (acétique et lactique). Il faut donc une hygiène irréprochable pour éviter la contamination du brassin par des bactéries.

Baltic Porter
Ce style est un dérivé du style Porter, il provient à l'origine des pays Baltes au 18ème siècle. Ce style se caractérise comme un croisement entre les styles Porter et Imperial Stout. Le resultat offre un rendu riche, doux, malté, torréfiée et fort en alcool. La caractéristique vient aussi du profil de levure utilisé, puisque qu'il s'agit maintenant plutôt d'utiliser une levure de fermentation basse qui développera peu d'esters, à la différence des porters et stouts.

Barboteur
Composant indispensable de la cuve de fermentation, qui permet au gaz carbonique de s'échapper de celle-ci sans que pour autant, l'air et les agents extérieurs ne puissent rentrer dans la cuve. Le barboteur est aussi appelé bonde de fermentation et est souvent rempli d'eau pour effectuer l'étanchéité de la cuve. C'est le barboteur qui est à l'origine des « glouglous » caractéristiques lors de la fermentation.

Barley wine
Ce terme qui signifie “vin d'orge” désigne une bière haute et corsée, très forte en alcool et possédant un bouquet très fruité. Il s'applique aux ales les plus fortes et les plus denses, presque sirupeuses, à longue maturation puisque refermentées en bouteilles, et qui se bonifient au fil des années comme le bon vin. C'est souvent la bière la plus forte de la brasserie qui la produit.

Bec de tirage
C'est l'embouchure de la tireuse à bière par laquelle coule la bière. Elle est contrôlée par un robinet.

Belgian IPA
Cette déclinaison du style pourrait s’apparenter à une bière Belge Triple houblonnée. Il s’agit d’utiliser une levure de bière Belge qui va générer des esters épicés et fruités, une base maltée claire, éventuellement du sucre candi et des houblons euroopéens pour l’amertume et l’aromatique. On réalise un brassage à haute température pour obtenir un corps relativement épais.

Berliner Weisse
Difficile de définir un âge et un lieu précis pour ce style de bière atypique, il existerait depuis plusieurs siècles dans le nord de l’Allemagne. Cette bière légère était populaire du milieu ouvrier au 19ème siècle notamment à Berlin qui comportait des centaines de petites brasseries. Au début du 20ème siècle, la mode consiste à servir cette bière avec des sirops de fruits ou de plantes (framboise, cassis, carvi ou encore d'aspérule odorante). Ce style perd alors en popularité au début du 21ème siècle mais semble depuis quelques années revenir à la mode avec le mouvement craft beer. Les Berliner Weisse sont des bières de blé très claires, rafraichissantes, peu alcoolisées et peu amères présentant une acidité lactique prononcée et une forte carbonatation. Il existe des versions contemporaines aromatisées avec divers fruits, légumes et plantes. La fermentation est une fermentation mixte avec des levures de fermentation haute et différentes souches de Lactobacillus qui apportent l’acidité caractéristique de ce style.

Bière
La bière est une boisson alcoolisée et rafraîchissante obtenue par fermentation (à l'aide de levures) fabriquée à partir d'eau, de malt (orge germé et torréfié et/ou autres céréales) et de houblon. Remontant à l'Antiquité (Celtes, Égyptiens), elle reste une boisson très populaire à travers le monde et dans toutes les civilisations. La fabrication industrielle de la bière se déroule dans une brasserie.

Bière Artisanale
Aussi appelée Craft Beer ou bière maison dans le cas d'une bière issue du brassage amateur par exemple. Ce terme désigne une bière réalisée à petite échelle dans une microbrasserie indépendante avec des ingrédients de qualité et qui va en opposition à la bière industrielle de masse détenue par un grand groupe brassicole.

Bière verte
Nom donné à la bière jeune après la fermentation et avant la mise en cuve de garde, ceci parce que la bière n'est pas gazeuse, a peu d'arômes, et n'a pas encore son goût définitif. La bière verte va ensuite mûrir en cuve de garde.

Biérologue
C'est un titre non officiel donné à un spécialiste et connaisseur de la bière sous toutes ses coutures (fabrication, dégustation, esprit, culture...). Le véritable terme est zythologue, zythos désignant la bière en grec.

Biérophile
Amateur de bière, le webmaster de ce site par exemple ;)

Bitter
C'est un terme anglais qui désigne communément le type de bière « pale ale ». Cette expression est apparue au début du 19 ème siècle lors du développement du type pale ale. La principale caractéristique des bitters est qu'elles sont brassées avec des malts clairs, comme les pales ales, et des houblons anglais (Goldings, Fuggles). Le tout est mis à fermenter avec des levures de fermentation haute anglaises. Le malt cristal est très couramment utilisé dans ce type de bière. Une bitter peut être une ambrée limite une stout, ou alors être blonde dorée. Sa teneur en alcool est variable (entre 3% pour une ordinary bitter, et 7% pour les strong bitter les plus fortes).

Black IPA
Ou Cascadian Dark Ale, on utilise du malt torréfié en moindre mesure que dans les porters et stout, notamment en utilisant du malt torréfié décortiqué qui a la particularité d’être moins astringent et de favoriser la couleur noire sans un coté torréfié trop puissant. Au goût on doit retrouver le caractère torréfié des porters et stouts mais dans un dosage subtile pour laisser les houblons en avant comme dans les IPA, et bien sûr obtenir la couleur noire.

Blanche
La bière blanche belge est une bière au froment et souvent aromatisée aux épices (ex : coriandre, écorce d'orange). Elle est non filtrée et se distingue par son trouble naturel et son goût acidulé. C'est une bière très rafraîchissante et désaltérante. La bière blanche est souvent refermentée en bouteille, c'est pour cela qu'il existe un dépôt de levure naturel (lie). La bière blanche a fait son apparition vers le XVème siècle dans la ville de Hoegaarden. Les gens de la région cultivaient beaucoup de froment. Le monastère qui fabriquait du vin et de la bière utilisait donc la production locale d'avoine et de froment pour faire la bière. En Allemagne la bière blanche appelée Weissbier ou Weizenbier diffère de la bière blanche belge. La couleur est soit plus dorée soit beaucoup plus sombre.

Blé
C'est une céréale qui est fréquemment utilisée dans la bière sous forme de grains crus, grains maltés et en flocons. Le blé permet de conférer du corps à la bière, une saveur rafraîchissante de blé mais aussi un trouble naturel qui caractérise par exemple les bières blanches dont la composition en blé peut atteindre 70%.

Blonde forte
La catégorie des bières blondes fortes forme un groupe à part entière dans le monde la bière. Elles sont pratiquement toutes belges, et sont excellentes. Elles sont nées après la seconde guerre mondiale en concurrence des pils alors à la mode. Elles sont de haute fermentation et ont une couleur dorée et limpide. Elles ont également une forte teneur en alcool (environ 8°) et sont en général assez mousseuses avec une mousse compacte et crémeuse. Elles sont fabriquées à partir de malts aromatiques, et sont souvent de triple fermentation. Elles ressemblent beaucoup à la triple, en plus mince et plus sèche.

Bock
La Bock ou Bockbier est un type de bière de fermentation basse brassée essentiellement dans le sud de l'Allemagne (Bavière). Elles étaient à l'origine faites avec du blé et de l'orge. Les Bockbier furent conçues au Moyen Âge pour remplacer les aliments solides des jours de jeûne dans les monastères.

Bouchon mécanique
C'est une capsule amovible en métal et porcelaine (ou plastique) avec un joint qui permet d'ouvrir et refermer la bouteille à souhait. C'est très pratique dans le domaine du brassage amateur notamment car les bouteilles réutilisables et facilement bouchées.

Brassage
C'est par les étapes du brassage, notamment l'étape d'empâtage que commence vraiment la fabrication de la bière, elle va permettre l'extraction de toutes les substances utiles contenues dans le malt. L'empâtage s'effectue dans une immense cuve (cuve matière) où l'on mélange le malt avec de l'eau puis on chauffe le tout à différents paliers de température. C'est l'eau qui dissout les sucres, les protéines et la plupart des autres substances contenues dans le malt, notamment l'amidon. Ensuite le moût est filtré puis pompé dans une autre cuve appelée chaudière à moût, où il sera bouilli pendant plusieurs minutes avec du houblon.

Brassam
Surnom servant à désigner un brasseur amateur, il vient de la contraction des mots « brasseur » et « amateur ».

Brasserie
C'est le lieu où sont réalisées les différentes étapes de fabrication de la bière. Certaines brasseries ont leur propre malterie, d'autres non. Il en est de même pour l'embouteillage qui est parfois effectué dans un autre lieu.

Brasseur
C'est la personne qui est chargée de réaliser la fabrication de la bière, c'est le « cuisinier » de la bière. Chaque brasserie possède un ou plusieurs brasseurs ou maîtres brasseurs. Ils sont en général les seuls à connaître les secrets de la recette qui font la renommée de leur bière.

Brasseur amateur
Terme qui désigne une personne qui brasse des bières chez soi ou en loisirs. Appelé aussi familièrement brassam.

Brassin
C'est ce qui correspond au volume réalisé en un brassage, en général c'est le volume de la cuve matière qui détermine la taille de ce brassin. Le boulanger à sa fournée de pain, le brasseur son brassin. Certaines brasseries de taille moyenne en réalisent 1 à plusieurs par jour.

Brettanomyces
Les plus connues sont Brettanomyces Lambicus et Bruxelliensis qui servent à réaliser le Lambic au travers d’une fermentation spontanée. Ces levures sont capable d’assimiler les sucres complexes contenus dans le moût et de donner un résultat sec, fruité et un coté fermier, d’écurie ou encore « funky » à l’odeur et au goût. Ces levures ne donnent pas d’acidité, ce sont les bactéries lactobacilles qui vont en produire.

Brix (degré)
L'échelle de Brix permet de mesurer en degrés Brix (°B) la fraction de sucre dans un liquide, c'est-à-dire le pourcentage de matière sèche soluble. Cette unité est souvent utilisée par les réfractomètres et les résultats donnés pour une température fixée.

Brown Ale
Le style brown ale remonte au début du 20ème siècle en Angleterre. Il désigne les bières de type dark mild en version plus douces et surtout embouteillées. Les brown ales britanniques sont subdivisées en deux catégories selon une ligne géographique séparant le nord du sud de l’Angleterre. Les brown ales du sud étant plus foncées, plus sucrées et de plus faible densité que leurs cousines du nord.

Brut IPA
Ce style de bière est arrivé à la mode récemment après les IPA, les NEIPA, voici les brut IPA. Cette déclinaison du style consiste à réaliser une IPA avec un rendu le plus sec possible en bouche pouvant rappeler du cidre ou bien un vin sec pétillant. Le principe est d'utiliser une enzyme, l'amyloglucosidase ou AMG qui permet de maximiser la conversion des substrats contenant de l’amidon en sucres fermentescibles, offrant ainsi un résultat sec en bouche.


Le site a besoin de vous pour survivre sans publicité, pour soutenir Univers Bière cliquez ici. Merci de votre soutien !

Retrouvez et suivez l'actualité Univers Bière sur la page Facebook et sur Instagram

  facebook  instagram  biere  money