Vraies fausses idées sur la bière

Elle élève moins d'alcoolémie que le vin

Vrai. Une même quantité d'alcool n'est pas assimilée par l'organisme de la même façon selon qu'elle provienne de la bière, du vin ou de spiritueux. Le passage de l'alcool dans le sang est en effet moins rapide et le pic d'alcoolémie moins élevé et plus tardif que pour les autres boissons alcoolisées. En outre l'alcoolémie décroît plus vite. Ce phénomène s'explique par le fait que l'alcool serait plus dilué dans la bière que dans les autres boissons alcoolisées. Le taux d'alcool de la bière est inférieur à celui du vin avec en moyenne 5° contre 12° pour le vin. La bière est donc moins alcoolisée que le vin, et, à quantité consommée égale, la bière apporte plus de deux fois moins d'alcool que le vin.

Elle fait grossir

Vrai et faux. Comme toutes les boissons alcoolisées, la bière stimule l'appétit et apporte un surplus de calories. Cependant aucune étude n'a mis en évidence le lien entre la consommation modérée et régulière de bière et la prise de poids. La bière riche en glucides, protéines, vitamines et minéraux, est relativement peu calorique (40 Kcal pour 10cl), moins que le vin (55 Kcal), les sodas (60 Kcal) et surtout que le whisky (260 Kcal). Ensuite les buveurs de bière réduiraient spontanément leurs apports journaliers recommandés pour compenser les calories apportées par la bière. L'effet de satiété que provoque la bière engendre moins de grignotage en dehors des repas et un repas du soir plus léger. Au delà de trois voire deux verres par jours, la fameuse « bouée » des buveurs de bière vous guette !

Elle renforce les os

Vrai. Des quantités faibles d'alcool semblent avoir des effets bénéfiques sur la densité osseuse. Des chercheurs français ont analysé la densité osseuse de 7895 femmes, il apparaît que les femmes buvant un peu d'alcool tous les jours ont des os plus solides que celles qui n'en consomment jamais. Le houblon possèderait une propriété intéressante par l'action de l'humulone : il empêcherait l'autodestruction osseuse par les ostéoclastes.

Elle est mauvaise pour les diabétiques

Faux. Grâce à l'éthanol qu'elle contient, la bière protègerait du diabète de type 2 si elle est consommée régulièrement et en quantité modérée. Selon une étude américaine réalisée sur près de 47 000 participants pendant 12 ans, le risque de développer un diabète de type 2 diminue de 36% chez les consommateurs modérés de boissons alcoolisées dont la bière par rapport aux non buveurs.

La bière est une boisson peu vitaminée

Faux. Fabriquée à partir d'eau, de céréales et de houblon, la bière est riche en potassium, magnésium et vitamine B, essentielles à l'équilibre nerveux, au métabolisme des glucides et à la qualité de la peau. Les vitamines de la bière, notamment les folates, auraient également un rôle protecteur contre les maladies cardiovasculaires. Enfin, une consommation modérée de bière permettrait de couvrir une partie des besoins journaliers en vitamine B.

La bière sans alcool ne contient pas d'alcool

Faux. La bière sans alcool contient une très faible quantité d'alcool. Conformément à la législation, la teneur en alcool d'une bière sans alcool ne doit pas dépasser 1,2°.

La bière est une boisson désaltérante

Vrai. L'eau représente plus de 90% de la composition de la bière. Pour faire un litre de bière, il faut environ 200g d'orge, 2g de houblon, 1cL de levure et 5 à 10 litres d'eau. La bière est par ailleurs l'une des boissons les plus faiblement alcoolisées avec un taux d'alcool de 5° en moyenne.

La bière a un effet diurétique

Vrai. Indépendamment de son contenu en alcool, la bière a un effet diurétique. La présence de composés phénoliques stimule le fonctionnement des reins et favorise la diurèse (élimination urinaire).

La levure de bière est bonne pour la santé

Vrai. La levure est un micro organisme végétal utilisé pour faire lever la pâte à pain et préparer des boissons alcoolisées comme la bière. C'est un aliment très nutritif, riche en protéines et vitamine B. La levure aide à reconstituer la flore intestinale et a également une action bénéfique sur la peau et les ongles ainsi que sur l'eczéma et l'acné.

La bière protège des maladies cardio-vasculaires

Vrai. C'est l'action naturelle de l'éthanol qui contribue à augmenter le taux de cholestérol HDL (bon cholestérol) mais qui favoriserait aussi la fluidité sanguine en diminuant l'agrégation plaquettaire, à l'origine de la formation de caillots. La bière contient aussi des polyphénols aux propriétés antioxydantes, reconnus pour leurs effets bénéfiques sur le système cardio-vasculaire. Mais pour bénéficier de ses effets positifs, la consommation de bière doit rester modérée et régulière, la quantité d'alcool ingérée ne devant pas dépasser 20 à 40 g par jour soit 2 à 4 verres.


Le site a besoin de vous pour survivre sans publicité ! Pour soutenir Univers Bière cliquer sur le billet ci-dessous. Merci !

  facebook  picasa  biere  money