Lambic

lambicLe lambic est une bière acide, peu pétillante et moussante. Le lambic vieillit pendant environ 1 à 2 ans en fûts de chêne. Le Lambic se rencontre dans le sud-ouest de la région bruxelloise, dans le Pajotteland. Son nom provient d'ailleurs de la localité de Lembeek.
Contrairement aux bières de basse et de haute fermentation, il n'est pas nécessaire de mettre de la levure dans le moût. Des levures sauvages se trouvant dans l'air viennent naturellement dans les cuves pour déclancher la fermentation.

Le Lambic est fabriqué à partir de 70% d'orge malté et 30% de froment démalté. On rajoute également du houblon suranné, c'est à dire un houblon de plus d'un an d'âge, dans ce cas le goût âcre propre au houblon à disparu. Le houblon ne servira qu'à la bonne conservation de la bière ainsi qu'à la formation de sa mousse typique pour ainsi dire inexistante. Pour le brassage du lambic on utilise 5 g par litre de produit fini. Ensuite, le moût est placé dans le grenier de la brasserie sous une toiture aérée, dans une large cuve en cuivre ouverte et peu profonde, ce qui permet à l'air de mieux agir. La présence unique de levures sauvages (Brettanomyces Lambicus et Bruxelliensis) dans la région de la Zenne (Bruxelles) rend possible le phénomène de la fermentation spontanée. Une fois la nuit passée à fermenter, le moût est transvasé dans des fûts en chêne où il va mûrir pendant plusieurs années.

On peut boire le lambic directement après sa fabrication mais il sert avant tout de base à la préparation des gueuzes, faros et bières fruitées (kriek).

 

Retour aux bières de fermentation spontanée



Le site a besoin de vous pour survivre sans publicité ! Pour soutenir Univers Bière cliquer sur le billet ci-dessous. Merci !

  facebook  picasa  biere  money