Eisbock

eisbock

La Eisbock est une bière bavaroise de fermentation basse de type Bock titrant entre 8 et 10°. Le brassage a lieu comme celui d'une Bock en respectant le Reinheitsgebot (loi allemande sur la « pureté » de la bière). La différence consiste à effectuer une congélation partielle de la bière pendant la maturation, une partie de l'eau contenue dans la bière gèle, la glace est ensuite retirée. Au final on obtient une bière plus concentré en alcool et plus forte en goût ceci sans additifs ce qui respecte le Reinheitsgebot. L’Eisbock n’est pas juste une doppelbock plus alcoolisée, certaines doppelbocks sont plus alcoolisées que les eisbocks. Une garde prolongée est nécessaire afin d’adoucir l’alcool et affiner l’équilibre entre le malt et l’alcool.

La tradition l'attribue à l'erreur d'un des employés d'une brasserie de Haute-Franconie qui aurait laissé les fûts une nuit dehors. Au petit matin, furieux de voir sa bière gelée, le brasseur aurait contraint son ouvrier à boire le breuvage obtenu en guise de punition, à la surprise des papilles gustatives du condamné.

Arôme dominé par le malt et par la présence de l’alcool, en général aucun arôme de houblon.
Flaveur Malté riche et sucré, équilibré par une présence notable d’alcool. Le malt peut présenter des notes de pain grillé, de caramel et parfois de chocolat. Aucune flaveur de houblon. L’amertume équilibre à peine de sucré, tout juste assez pour éviter que la bière ne soit collante.

 

Exemple : Kulmbacher Reichelbräu Eisbock, Aventinus Eisbock, Eggenberg Urbock, Dunkel Eisbock, Niagara Eisbock, Southampton Eisbock

Retour aux lager


Le site a besoin de vous pour survivre sans publicité ! Pour soutenir Univers Bière cliquer sur le billet ci-dessous. Merci !

  facebook  picasa  biere  money