Problèmes courants et infections

11- Lorsque j'ouvre ma bouteille de bière, il y a trop de mousse.

Cause 1 : La quantité de sucre à l'embouteillage doit être modérée et dépend du type de bière. Il ne faut pas en ajouter trop sous peine de voir le contenu de la bouteille sortir tout seul à l'ouverture (gushing), voire même la bouteille exploser en cave. Si la carbonatation est trop forte, on peut décapsuler et recapsuler les bouteilles pour les dépressuriser. Maitriser la dose de sucre à l'embouteillage la prochaine fois.

Cause 2 : La bière a été mise en bouteille trop tôt, elle n'avait pas fini de fermenter. Le temps de fermentation est important et il vaut mieux le faire durer. L'utilisation d'un densimètre peut être très utile pour voir si la fermentation est finie ou non. Si la carbonatation est trop forte, on peut décapsuler et recapsuler les bouteilles pour les dépressuriser. Laisser la bière fermenter plus longtemps la prochaine fois.

Cause 3 : Une levure sauvage peut avoir contaminé la bière, son action a pour effet de consommer les sucres et de provoquer la surcarbonatation de la bière. La bière aura donc moins de corps et risque de mousser fortement voire même d'exploser en cave. Attention au risque d'explosion des bouteilles. Il vaut mieux refroidir les bouteilles et les consommer rapidement avant qu'elles n'aient plus de goût.

12- Ma bière est trouble.

Cause 1 : Le trouble à froid ou cassure est souvent la cause principale du trouble des bières maison. Elle est causée par un refroidissement trop lent du moût après la cuisson. En utilisant un refroidisseur à moût (serpentin, échangeur à plaques).

Cause 2 : Lors du brassage de bière tout grain, il est possible que la conversion de l'amidon ne soit pas totalement effectuée ou alors que du malt ait été ajouté et nécessitait d'être empâté plus longtemps. Il reste donc des traces d'amidon qui peuvent provoquer un trouble dans la bière. Pour résoudre ce problème, revoir les paliers d'empâtage et les prolonger si nécessaire.

Cause 3 : Certaines souches de levures ont une faible floculation, par exemple les levures de types Weissen ou Hefeweissen allemandes, ce qui cause un trouble naturel de la bière.

Il existe plusieurs moyens de traitement contre le trouble de la bière avant ou après la fermentation par exemple la colle à poisson ou l'ajout d'Irish Moss (mousse d'Irlande : algue) après l'ébullition.

Retour