Collage et décollage des étiquettes

Récupération de bouteilles / Désétiquetage

Certaines étiquettes (colle soluble à l'eau) partent facilement en faisait tremper les bouteilles dans l'eau, c'est particulièrement le cas avec les bouteilles consignées (Belgique, Allemagne), la plupart des marques de bières industrielles et encore quelques brasseries artisanales.
Mais il faut reconnaitre que sur la plupart des bouteilles (avec étiquettes auto adhésives) les colles utilisées rendent difficile le retrait des étiquettes et notamment des traces de colle.
Voici quelques conseils pour retirer les étiquettes et la colle des bouteilles récalcitrantes.

La technique que je pratique :

  • Trempage dans l'eau chaude, grattoir pour retirer le maximum d'étiquette et de colle
  • Gratter les restes de colle après les avoir tamponné avec un papier absorbant imbibé d'huile de cuisine, en grattant la colle sera rendu inopérante grace à l'huile et partira facilement en frottant avec un papier absorbant ou une éponge grattante
  • Rincer ensuite au produit vaiselle

Autres méthodes courantes :

  • Frotter la colle avec de l'acétone, essence F, white spirit, décolle étiquette ou autre produit chimique qui permet de dissoudre la colle.
  • Il est également possible de mettre les bouteilles quelques minutes au four à 150°C puis de retirer les étiquettes avec une lame. A faire avec des gants, attention aux brulures ! Le décapeur thermique ou bien encore le sèche cheveux peuvent également fonctionner.

Préparation des étiquettes

collage1 Créer votre planche d'étiquettes avec votre logiciel de traitement d'image préféré, sinon il existe aussi des utilitaires en ligne, notamment Beerlabelizer.
Il est préférable d'imprimer les étiquettes sur imprimante laser plutôt que jet d'encre qui va provoquer des bavures et décolorations des étiquettes lors du collage. Le papier machine 80g convient mais peut être un peu fragile au collage, un grammage supérieur offrira un meilleur rendu.

Etiquetage

Avant étiquetage, les bouteilles doivent être désétiquetées, propres et sèches, éviter notamment les traces blanches de chemipro car cela va gêner le collage, ces traces de craie partent bien avec un coup de chiffon.
Pour le collage il existe plusieurs solutions économiques dont le lait, colle à papier peint, colle vinylique, colle en tube...

Voici la méthode que j'utilise pour coller les étiquettes :

Je verse un peu de lait (frais, UHT, entier ou demi écrémé, peu importe) dans une assiette plate, je plonge mon étiquette quelques secondes dans le lait afin que le papier absorbe, j'égoute un peu puis je la plaque sur la bouteille et je tamponne ensuite avec du papier absorbant pour retirer l'excès de lait et les traces.

collage2collage3collage4






collage5
Avec un moyen de collage de ce type, les étiquettes se décolleront facilement en faisant tremper les bouteilles vides dans l'eau froide. Attention en cas de stockage dans un lieu humide, le collage au lait n'est pas le plus adapté car les étiquettes peuvent favoriser le développement de moisissure.


Le site a besoin de vous pour survivre sans publicité, pour soutenir Univers Bière cliquez ici. Merci de votre soutien !

Retrouvez et suivez l'actualité Univers Bière sur la page Facebook et sur Instagram

  facebook  instagram  biere  money